Soutenance Thèse Zied ABID

21 décembre 2012

Zied ABID soutiendra sa thèse de doctorat vendredi 21 décembre 2012.

Sujet : Gestion de la qualité du contexte pour l’intelligence ambiant

La soutenance aura lieu vendredi 21 décembre 2012 à 13h30 - Salle A001 à Télécom SudParis, 9 rue Charles Fourier, 91000 Evry devant un jury composé de :

Hervé Martin, Professeur, Université Joseph Fourier, Grenoble 1 ,  Rapporteur
Philippe Roose, Maître de conférences (HDR), Université de Pau et des Pays de l’Adour,  Rapporteur
Antoine Beugnard, Professeur, Télécom Bretagne, Examinateur
Guy Bernard, Professeur Émérite, Télécom SudParis, Directeur de thèse
Sophie Chabridon, Maître de conférences, Télécom SudParis, Encadrante

Résumé :

L’informatique sensible au contexte vise à réduire la quantité d’informations explicites qu’un utilisateur doit fournir pour que le système accomplisse la tâche souhaitée. Ceci est particulièrement vrai dans le domaine récent de l’intelligence ambiante où les objets de la vie courante deviennent capables de déclencher une action ou un échange spontané d’informations, sans interaction avec l’utilisateur. Les progrès techniques en matière de réseaux de communication sans fil, d’équipements mobiles individuels, de capteurs et de logiciels embarqués, rendent aujourd’hui possibles des services aux usagers dépendants du contexte, mais les applications concrètes demeurent encore très limitées. Les travaux existants dans la littérature décomposent la gestion de contexte en quatre fonctionnalités : la collecte, l’interprétation, la détection de situations et l’utilisation pour l’adaptation. L’élément discriminant des solutions existantes est la qualité des informations abstraites obtenues par inférence et devant caractériser les situations de l’utilisateur. Les limites de ces solutions sont le manque de composition aisée des informations de contexte, le passage à l’échelle, tant en termes de quantité d’informations de contexte que de nombre d’applications clientes, l’absence de garantie sur la cohérence et la qualité des informations de contexte, et le manque de solutions intergicielles permettant de libérer le concepteur d’applications des aspects liés à la gestion de contexte.
    Nous nous intéressons dans cette thèse à la gestion de la qualité de contexte (QoC) dans un environnement ambiant. Les problématiques de gestion de la qualité de contexte sont multiples : choisir la méthode adéquate pour la gestion du contexte, extraire la qualité associée au contexte, interpréter et analyser la qualité de contexte pour les applicationsensibles au contexte. Nous proposons de répondre à ces problématiques en intégrant la qualité de contexte au sein de la plateforme de gestion de contexte COSMOS de l’équipe MARGE de Télécom SudParis. Afin d’effectuer cette intégration, nous avons conçu des éléments spécifiques à la qualité de contexte et avons mis en place une gestion fine et efficiente de cette qualité en limitant le surcoût associé. Nous  proposons également un processus de conception basé sur l’ingénierie dirigée parles modèles afin de générer les éléments requis à la gestion de la qualité de contexte. Nous avons validé nos contributions à l’aide de deux applications fonctionnant sur téléphone mobile : une application de "vente flash" dans un centre commercial et une application de détection de localisation sur un campus. Les tests de performances que nous avons effectués permettent de comparer les résultats avec et sans la prise en compte de la QoC et montrent le faible coût de la gestion de la qualité par rapport aux améliorations apportées aux applications sensibles au contexte.

MOTS CLEFS : intelligence ambiante, contexte, qualité de contexte, intergiciel.

Événements